vendredi 21 juin 2013

Dune




châle bohème chic
Photo © Louis Gaillard
Réalisation © Vania Leroy-Thuiller pour Marie Claire Idées







Ravelry Us Uk



Ravelry France


tutorials clic pic





Je vous présente Dune, « l'étole des mers » parue dans le tout dernier numéro de Marie Claire Idées, un modèle que j'ai conçu en exclusivité pour l'Oisivethé avec les fils Juno, que j'affectionne tout particulièrement. Crocheté en 5 jours à la fin de l'été dernier, j'avais vraiment hâte de le partager avec vous.

Vous pouvez acheter le kit de laine ici.


Let me introduce you Dune, the shawl I've designed exclusively for l'Oisivethé that is published in the latest issue of French Magazine Marie Claire Idées, made with Juno Buffy yarn. I love so much. Crocheted in 5 days at the end of last summer, I could not wait to share it with you.

You can buy the wool kit here.





Dune Shawl



Le Mystère des Dunes




Comment s’écarter d’un hiver trop long ?

Ma compagnie était flexible, je l’avoue. Trainant çà et là, du côté de Londres notamment, répondant à mes obligations, je croisais une fête foraine, un petit village, bien français celui-là, ensoleillé de surcroit.
Un détail me surprit : on n’entendait pas les habituels enfants criards installés sur les chevaux de bois ou autres balançoires. Où pouvaient-ils être ?

J’avais dépouillé le mince tricot couleur de jade, insatisfaite comme toujours. Peu encline à reprendre l’ouvrage qui débloquait, je décidais de me lancer à la recherche de la génération future. Instinctivement, je me tournais vers la mer, et retrouvais là, au sortir de l’eau, de remarquables tuniques roses ressurgies d’un autre temps. Cette vision m’attira, je l’avoue.

Drapée à même le sable dans une ample étoffe de crêpe de Chine vert, elle symbolisait la science, si rare de nos jours, du geste précis et probablement calculé, qui confère à certaines personnes une image que l’on se doit d’associer au bien-être. Je m’approchais. Nous étions assises sur la grève, après le bain. Les enfants étaient là, je les avais retrouvés. Ils s’ébattaient près de nous sans que cela ne nous dérangea le moins du monde. Elle me reconnut et souhaita que nous prenions le thé chez elle. Pour changer, nous n’évoquions pas, ou si peu, les Arts Textiles.



Villa Allaecana

Autochrome Léon Gimpel
© L'Illustration




« Il s’agit de la métamorphose des parures »




Dune - Granny Squares


Ainsi, lorsque vous retournerez, en début de la soirée probablement, à l’endroit où nous nous sommes rencontrées, vous ne reconnaîtrez plus rien ! La compagnie du soleil sera différente, certes, mais cela ne constitue pas le point essentiel. Vous y entendrez parfois des mots plus hauts que les autres, mais là encore, il ne faudra pas vous y arrêter.
Ce qu’il vous faudra retenir, ce sont ces variations des reliefs; ici, l’on change de monde plusieurs fois par jour.


***


Curieuse, et presque conquise, je constatais en effet, qu’à l’heure de l’apéritif, les choses avaient bien changé. J’avais affaire à un dégradé délicieux, un peu comme la sensibilité prélude à ces réalisations les plus fougueuses. Sans attendre, je me jetais sur le travail. J’en connaissais le résultat à l’avance.

J’avais enfin compris comment me défaire définitivement des séquelles de la rigueur.



Châle Dune Marie Claire Idées

WIP Dune



The mystery of the sand-hills



How to step apart from too long a winter ?

I was an unreliable companion I must confess. Wandering here and there, at some point in and around London, doing my duties, I then came across a fun fair, a small village, clearly french, moreover a sunny one.
A detail caught my attention : one could not hear the usual children and their noises, riding merry go round horses and swings. Where could they be ?

I had stopped the jade coloured project, as always dissatisfied. Unkeen to work more on it -it was going awry- I decided to look for the future generation. Following my instincts, I walked towards the sea and found there, near the water, remarkable pink tunics that looked as if they had appeared from a long forgotten era. This vision draw me nearer I must say.

Seated on the sand, draped in a large green crêpe de Chine, she symbolized the nowadays very uncommon science of a precise gesture, probably well-thought gesture, science that graces some people with an image that can't but be linked with ease. I approached. We were seating on the shore, after the swim. The kids were there. I found them back. They frolicked around without the slightest disturbance. She recognized me and voiced her wish for us to come to her place for tea. Unusually, we didn't mention, or almost didn't, textile arts.

V. Costantini

Virgilio Costantini © L'Illustration




"It is about metamorphosis of adornments"




Thus, when you'll turn back, probably early in the evening, where we had met, you shall not recognize anything ! The company of sun should be different, of course, but that's beside the point. You may hear words pitched higher than others, but there again, don't pay attention. What you shall remember; these height variations : here we change worlds several times a day.


***

Curious and almost taken away, I realized that, indeed, in the cocktail hour, things had changed a lot. I had to deal with exquisite shifts, slightly like when sensitivity preludes to bold achievements. I couldn't wait more and abandoned myself to the work. I foresaw the work.

I had understood at last how to get rid of the remnants of severity.



Translation : Alexandre Callier Taylor




Etole des mers



11 commentaires:

  1. What a wonderful colored scarf! Adorable work!
    Happy Crocheting!
    Petra

    RépondreSupprimer
  2. Those colours are just beautiful, and so is the pattern!

    RépondreSupprimer
  3. Wunderbar! Himmlische Farben!
    Liebe Rosaliegrüße

    RépondreSupprimer
  4. eric.ronchetti@orange.fr9 juillet 2013 11:00

    bonjour !! on s'est rencontrer à l'occasion du salon de l'aiguille en lubéron , ou je vous ai acheter votre livre et pour lequel vous m'avez signer une jolie dédicace !!! je trouve ce chale d'une douceur visuelle incroyable !!! et je suis emerveillée par tous les cones de laines !! je me demande si on ne peux pas ce les procurer directement dans une boutique et ou ???? merci de prendre un peu de temps pour me repondre , belle journée et bonnes vacances !!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est un enchantement ce choix de couleur. J'aimerais réellement prendre un cours avec vous à Paris.
    A bientôt et bonnes vacances

    RépondreSupprimer
  6. SUPER cette châle. je viens d'acheter marie Claire avec le modèle. pourriez-vous me dire la mesure de la châle, je ne peux pas la trouver dans la revue. Et une autre question, il faut 200 g de JUNO de chaque couleur?
    merci .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, le châle pèse environ 200 grammes et il est très grand. Je ne l' ai pas avec moi malheureusement donc je n' ai pas les dimensions exactes. Le kit de fils est en vente en exclusivité ici
      http://www.loisivethe.com/shop/fr/500-kit-chale-dune-marie-claire-idee-.html

      Supprimer
  7. This dune shawl is absolutely fabulous.
    I've put it away in my 'to-make"-map.

    The picture of the girl in the dunes is" formidable" (don't know the word in English)

    wow! You really know how to mix colours!.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you very much Brigitte. It was really fun to crochet !

      Supprimer
  8. So cool! Thanks so much for sharing!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...